Le prix du métal rouge face à une brusque dégringolade

29 janvier 20150 Commentaire

Depuis quelque temps, les matières premières ont chuté à la Bourse, mais le cuivre a toujours été épargné. Cependant, au cours de la deuxième semaine du mois, il a subi un déclin brutal en raison des spéculations chinoises. Il a fallu une seule journée au cuivre pour perdre 7%, il a d’ailleurs, passé sous le seuil des 5.500 dollars. En conséquence, il était tombé à son plus bas depuis cinq ans.

Le cuivre cède sa valeur

Le cuivre a toujours su faire face à la chute des matières premières. L’année dernière, la plupart des actifs boursiers ont perdu la moitié de leur valeur alors que le métal rouge n’a cédé que 14% seulement. Pourtant, le marché du cuivre était en déficit. Autrement dit, la surproduction n’était pas dans la même situation que la demande. En 2015, les mines devraient en produire davantage, mais pas au point d’entraîner une dépréciation de cette envergure. D’après les avis de nombreux analystes, une forte exagération de la spéculation chinoise est à l’origine de cette dégringolade qui est étroitement liée à la croissance économique mondiale.

GraphEngine.ashx

Depuis une trentaine d’année, l’application du cuivre se reflète dans plusieurs secteurs industriels étant donné qu’il a été longtemps considéré comme le thermomètre de l’économie mondiale. L’usage du cuivre concerne, entre autres, l’immobilier et les infrastructures, le câblage en électricité ou télécommunications. En outre, la banque mondiale a vu à la baisse ses prévisions de croissance économique globale.

Les conséquences de cette dégringolade

cables-de-cuivre

Le décrochage brutal du prix du cuivre a effectivement eu des répercussions auprès des groupes miniers les plus dépendants du métal rouge dont Glencore, Antofagasta, Freeport et First Quantum. En Chine, le marché physique du cuivre n’arrive pas à inverser la tendance. Il faut dire que le cuivre entame sa saison creuse bien avant le Nouvel An chinois, d’autant plus que les industriels se préparent déjà à cette grande pause quant à l’activité du pays.

Laissez un commentaire :