Vols de cuivre : la traque débute

16 avril 20140 Commentaire

Très utilisé dans plusieurs domaines d’application, le cuivre fait, actuellement, l’objet de larcin. Plusieurs entités se plaignent régulièrement du vol de matériels à base de cuivre. Face à ces méfaits, les autorités ont lancé des opérations visant à arrêter les malfaiteurs.

Des vols sur les voies de chemin de fer

0e3476e5056d32079fad78fd24e5501c-1366868510

A de nombreuses reprises, le réseau ferroviaire est le théâtre de vols de câbles en cuivre. En effet, il est possible de citer plus de 810 vols l’année dernière. Mais ce chiffre est relativement bas contrairement en 2012, qui a enregistré 1 362 vols. Ces vols sont poussés par l’importante somme d’argent reçue lors de la revente chez le ferrailleur.

Heureusement, le nombre de méfaits diminue grâce au Plan National contre les vols de câbles. Cette action consiste à effectuer « un meilleur ancrage des câbles, et là où c’est possible, le changement vers l’aluminium des câbles de cuivre ». Des caméras sont également éparpillées dans des endroits stratégiques et les autorités ferroviaires utilisent un hélicoptère muni de caméras thermiques pour une meilleure détection.

Suite aux efforts fournis, des arrestations se sont enchainées et les vols connaissent une baisse considérable. Le tribunal correctionnel a condamné plusieurs malfaiteurs trempés dans des affaires de vols de câbles. C’est un comportement inacceptable pour le tribunal, et « ces faits sont de nature à provoquer de graves incidents techniques au réseau ferroviaire ».

Orange lance la riposte

cables-cuivre

Lassé par les actes récidives des voleurs de câbles, l’opérateur Orange prépare une riposte avec l’aide de la gendarmerie locale. Les vols de câbles entrainent la coupure de téléphone et d’ADSL chez les domiciles abonnés au réseau Orange.

Afin d’identifier et d’appréhender les responsables, l’opérateur et la gendarmerie ont mis en place un « système de surveillance internet ». Les zones dotées de cette mesure sont l’Ile de France, la Champagne-Ardenne et la région Rhones-Alpes. Ce dispositif pourra localiser instantanément le lieu où se déroule un éventuel vol, et la gendarmerie la plus proche n’aura qu’à intercepter les auteurs.

« Chuquicamata, la plus grande mine de cuivre à ciel ouvert
Des cuivres volés, interceptés à Mulhouse »

Laissez un commentaire :