Les bracelets en cuivre : sans effet thérapeutique

25 octobre 20130 Commentaire

Le cuivre est réputé pour ses propriétés conductrices, mais aussi pour sa résistance à la corrosion. Pourtant, la spécificité du cuivre va au-delà de ces caractéristiques habituelles. Étant un métal facile à extraire, il a été introduit dans l’univers de la mode en guise de bijoux ornement mais aussi pour décorer des vêtements.

Des boucles, des colliers et des bracelets fabriqués en cuivre font la satisfaction de la gente féminine dans le monde. D’ailleurs, paraît-il que le métal cuivre aurait une vertu magnétique ?

Notamment pour les bracelets. Cependant, une recherche effectuée à l’Université de New-York a révélé le contraire. Les bracelets magnétiques en cuivre seraient donc sans effet, tout comme les bracelets magnétiques.

 

Aucun effet contre la polyarthrite rhumatoïde

 brd94-bracelet-tibetain-cuivre-astamangala

Les bracelets magnétiques et en cuivre étaient considérés comme des remèdes efficaces contre la polyarthrite rhumatoïde. Pour vérifier l’effet thérapeutique du bracelet, 70 patients ayant les symptômes courants de cette maladie ont servi d’essai au Dr Stewart Richmond, l’auteur principal de l’étude. L’étude consistait à faire porter chaque patient 4 dispositifs différents contre un dispositif placebo.

L’épreuve a duré 5 mois pendant laquelle les chercheurs ont constaté l’évaluation de la douleur ainsi que l’évolution de l’inflammation suite à une analyse du sang. L’utilisation de ces bracelets en cuivre n’apportaient donc rien chez l’individu.

Le grand marché de la thérapie magnétique

 bracelet-cuivre-b5-cabochon-bleu-clair-translucide

Ces bracelets magnétiques étaient appréciés pour sa capacité à soulager la douleur ou l’inflammation en cas de polyarthrite rhumatoïde. Bien que certains usagers du bracelet affirment son efficacité, cette étude démontre le contraire. Ceux qui ont opté pour la thérapie magnétique auraient été arnaqués.

D’ailleurs, ce domaine détient un grand marché depuis les années 70 avec une vente annuelle de plus d’un milliard de dollars. Une dépense inutile selon le Dr Richmond. « C’est une honte, si ces dispositifs ne représentent aucun danger, les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde feraient mieux d’économiser leur argent ou de le dépenser dans d’autre intervention qui ont fait leurs preuves » avance le chercheur face à ses

Laissez un commentaire :